voir tous les romans


Les perles de la Moïka

2003 : Ana est comédienne. Originaire du Nord, elle a fui sa famille, et particulièrement sa mère, une Russe, dont elle ne s'est jamais sentie aimée. Elle se refuse à tout contact avec le pays de celle-ci jusqu'au jour où on lui offre le plus beau rôle de sa vie dans la pièce de Tchekhov, La Cerisaie.

1903 : Sur les bords de la Moïka à Saint-Pétersbourg, Tatiana Alexandrovna jouit des fastes d'une époque encore sereine, entre bals à la cour et festivités aux côtés de l'illustre famille des Youssoupov. Elle rencontre son premier amour, Ivan, officier de la Garde, dont elle aura des jumelles : Olga et Natacha.
Mais bientôt se profiles les jours sombres, le Dimanche Rouge, l'assassinat de Raspoutine, la Révolution bolchevique. Tatiana doit fuir, mettre à l'abri ses filles, qui par un pacte secret, se sont promis un destin hors du commun.

De Saint-Pétersbourg à Paris, ces héroïnes portent en elles les drames et passions d'une histoire dont elles héritent, au fil des décennies, en se transmettant les somptueuses « perles de la Moïka ».

Lieux :
Saint-Pétersbourg, Kharkov; Berlin, Paris, Aire sur la Lys

Personnages :
Ana Bergen, Violette son amie , Sophia, Tatiana, les jumelles Olga, Natacha, Ivan, Sacha, Alexeï le metteur en scène, Mikhaïl

Personnages historiques :
Zénaïde et Félix Youssoupov , Raspoutine

Début du roman :
C'était un mauvais jour. Elle devait fuir cette chambre au plus vite. Elle recélait une détestable odeur de renfermé, qui n'avait rien de la dopante naphtaline ou la charmante petite « madeleine »  qu'est la lavande.
Vêtue d'un long tee-shirt blanc, Ana Bergen était debout, face à la glace d'une vieille armoire désuète. Son reflet la renvoyait vingt ans en arrière. À l'époque, novice en la matière, elle redisait bêtement son texte devant un miroir pour se rassurer, se convaincre qu'elle avait bien joué.

la presse en parle
haut de page
voir tous les romans


anniedegroote.com ©