Prix Lions Club international (prix de littérature Nord-Pas-de-Calais-Picardie 2005)

« Il se croyait heureux, il n’était que frileux. Elle, vivait peut-être, endormie… Cela ne pouvait durer »

Au XIXe siècle, Sous le Second Empire, un vent de folie va bouleverser les Vaneyck, famille de filateurs lillois.
Ils ont tout : Fortune, renom, une honorabilité qu’ils tiennent coûte que coûte à préserver. La parfaite famille bourgeoise…
Mais lorsqu’un certain Julien Maes tombe amoureux d’Alex la rebelle, lorsque la ravissante Isla outrepasse les convenances pour danser à Saint-Petersbourg, et que Raphaël rentre d’exil, tout s’écroule chez les Vaneyck…
Le bel équilibre est renversé.
Le libéralisme aura-t-il raison de cette dynastie de filateurs lillois ?
Qui sont ces ennemis de toujours, ces lointains cousins, les Maes ?

 

Lieux : Lille, Compiègne, Saint Etienne

Personnages principaux : 
Julien Maes, Alex, Isla, Raphël, Constant et Evangéline Vaneyck ; Amaury (personnage également de « l’Oubliée de Salperwick »)

Personnages historiques :
Napoléon III, Eugénie, Pasteur

Le début :
Il avait mis le mot fin à sa propre histoire, sans le prévenir, lui, son fils, sans lui donner la clé. Celle qui lui ouvrirait la porte de leur ennemi ancestral : les Vaneyck.
Et en dépit de la foule qui l’entourait, malgré le fourmillement de visages compassés ou réellement attendris, la multitude vêtue de noir, les exclamations qui fusaient sur les mérites de ce géant du textile, Julien se sentait seul. Comme sa mère qui, aussi, sans doute, si belle en grand deuil, sous son long voile en crêpe, recueillait les hommages.

Musiques écoutées : Schuman, « carnaval » (chopin), Chopin, « la belle Hélène » d’Offenbach, Strauss, le ballet « Giselle » d’Adam

Share This